Télécharger

Museums and Theatres

Download:
Brochure (PDF)

Press

Façades historiques dans la vieille ville avec l'église du marché © TMN

Façades historiques dans la vieille ville avec l'église du marché

Curiosité - à voir à Hanovre

La vieille ville

Découvrez les petites allées idylliques aves ses cafés et boutiques encadrés des façades historiques.

L`église du marché et l'ancien hôtel de ville

C‘est à partir de cet endroit, le marché, qu‘Hanovre commença son expansion. Autrefois vivaient ici les artisans et commerçants, et c‘est ici que fut construite au 14ème siècle l‘église du marché. Ce lieu de culte est, avec l‘ancien Hôtel de ville voisin, un bâtiment gothique renommé, construit en briques du nord de l‘Allemagne.

Il y a à Hanovre deux hôtels de ville, le et l‘Ancien, construit lui en 1410. C‘est tout d‘abord un bâtiment d‘angle de deux étages qui a été érigé. Il est reconnaissable depuis l‘église du marché. En 1844, après quelques désordres architectoniques, les onseillers municipaux commencèrent la rénovation de l‘aile adjacente. En fait, le bâtiment devait être rasé, mais les protestations énergiques d‘une toute première „initiative citoyenne“ empêchèrent sa destruction. L‘architecte Conrad Wilhelm Hase le reconstruisit, entre 1877 et 1891, suivant un style architectural très pur. Depuis lors, les pignons à échelons flanqués de tourelles et les encorbellements rappellent l‘époque de 1500. L‘ensemble du bâtiment fut rénové en 1999 – Une cour lumineuse vitrée sert depuis d‘emplacement exclusif pour la gastronomie et les manifestations culturelles. Quelques fois, il y pleut même du riz car le bureau de l‘état civil se cache également derrière cette façade historique.

Le marché au bois

Les habitants de Hanovre érigèrent un monument singulier à la mémoire de l‘habitant le plus célèbre de leur ville, Gottfried Wilhelm Leibniz: en l‘honneur du philosophe, mathématicien, physicien, juriste et chercheur en langue et en histoire, une maison qui se tenait à un tout autre endroit de la ville et avait été detruite pendant la guerre, fut reconstruite sur le marché au bois.

La plus ancienne maison bourgeoise et la plus ancienne église

Elle se trouve dans la rue Burg et est reconnaissable à ses enjolivures. La façade date de 1566, l‘arrière de la maison a deux ans de plus. C‘est ici que débute le quartier de l‘Angle doré (Goldener Winkel), où il fait bon vivre. Ce lieu enchanté situé aux environs de l‘église de la Crucifi xion, au coeur de la ville, est né des destructions laissées par la Seconde Guerre mondiale. Au début des années 50, les propriétaires rassemblèrent leurs terrains et réalisèrent ces rangées de maisons homogenes.

L‘église évangélique luthérienne de la Crucifixion, l‘une des curiosités les plus remarquables du centre ville. Elle fut consacrée en 1333 et portait le nom d‘église du Saint Esprit et de la Croix. Dans cet intérieur gothique sobrement aménagé, la peinture de l‘autel réalisée par Lucas Cranach date du 16ème siècle. Elle est particulièrement digne d’attention. L‘église de la Crucifi xion est avec l‘église du marché l‘un des lieux de concert les plus importants de la vieille ville.

Le Ballhof

Le plus beau bâtiment profane de Hanovre: le Ballhof. C‘est à peu près à cet endroit que Henri le Lion tint en 1163 la Diéte d‘empire évoquée précédemment. En vérité, le Ballhof est la plus ancienne halle des sports de la ville. Elle fut construite entre 1649 et 1664 sous les ordres du duc Georges-Guillaume pour les festivités et le jeux de badminton – Et oui, la cour s‘adonnait à l‘époque à ce plaisir sportif.

Plus tard, le Ballhof fut utilisé pour des concerts et des représentations théâtrales. Le Ballhof avec ses salles Ballhof Un et Deux est le centre de représentation d‘oeuvres abordant des thèmes actuels. Ici le Jeune Théâtre de Hanovre est chez lui, et même l‘Opéra offre un répertoire varié d‘oeuvres pour enfants et adolescents. Ce complexe de bâtiments forme avec la fontaine du Ballhof construite en 1975 l‘un des endroits les plus appréciés de la vieille ville de Hanovre – et pas seulement à Noël où pendant les manifestations musicales estivales...

Un château sur les bords de la Leine

Jusqu‘au 13 ème siècle se trouvait ici un couvent de Frères mineurs conventuels. Les Frères quittèrent la ville lors de la conversion des citoyens à la confession de Luther. Lorsque le duc Georges de Calenberg transféra en 1636 son lieu de résidence à Hanovre, la ville lui proposa ce terrain. Il y fi t alors ériger le château de la Leine. En 1826, le maître d‘oeuvre de la cour, Georges Louis Laves, lui ajouta le portique représentatif du classicisme. Ce dernier survécut à la Seconde Guerre mondiale. Le château, quant à lui, fut, mis à part les murs d‘enceinte, complètement détruit. Il fut reconstruit entre 1956 et 1962 et agrandi, sur l‘aile sud, par la construction de l‘hémicycle. C‘est ici, depuis lors, qu‘y siège le parlement de Basse-Saxe.

 

 

adresse

  • Hanns-Lilje-Platz 4
  • 30159 Hannover